Lénaic Pouliguen

Interview de Lénaic Pouliquen – étudiant en contrat de professionnalisation à 3iS

A la fois étudiant à 3iS Bordeaux, filière « Technicien Spectacle & Evenementiel », et salarié en contrat de professionnalisation au sein de l’équipe technique en tant que technicien de maintenance et magasinier, Lénaic Pouliquen nous en dit plus sur son travail à 3iS.

Qui es-tu et quel est ton parcours ?

Après avoir entamé des études d’Economie et Gestion, puis être devenu menuisier bois, j’ai souhaité me lancer dans un nouveau projet correspondant davantage à mes capacités et envies.

Parallèlement à ma formation initiale, j’avais acquis une expérience bénévole dans une troupe de théâtre ainsi que sur le festival « Les Chantiers de Blaye ». Que ce soit en brassant du matériel ou même en lovant des câbles, je m’étais ainsi découvert un goût pour la technique pour le monde de l’événementiel et sa machinerie !

Après m’être assuré du sérieux de la formation en Spectacle Vivant dispensée par 3iS, je me suis alors tourné vers cette école qui me permettait d’effectuer mon parcours en alternance. C’était, au vu de mon profil, une condition indispensable pour ma poursuite d’études. Aujourd’hui, je suis à la fois étudiant à 3iS Bordeaux et salarié en contrat de professionnalisation au sein de l’équipe technique car c’est ma propre école qui m’a proposé ce contrat (ndlr : 3iS recrute chaque année, 2 étudiants en contrat de professionnalisation – 1 de première année et un seconde année – pour assurer la technique au sein de notre Institut de l’Image et du Son).

En quoi consiste ton travail ? Qu’est-ce qui tu aimes dans ton métier ?

Au sein de 3iS, je suis à la fois technicien de maintenance et magasinier. Ce qui signifie que je m’occupe de l’entretien et du bon fonctionnement du bâtiment et des salles de cours. Et donc aussi en partie du matériel disponible au magasin. Le magasin, c’est l’endroit où les étudiants viennent emprunter le matériel (caméra, micro, perche, ordinateur, console numérique, câbles, projecteurs, …) que l’école leur met à disposition pour leurs projets scolaires et même parfois extra-scolaires.

La finalité de mon job est de permettre à nos intervenants de dispenser leurs cours dans de bonnes conditions, et à nos étudiants de pouvoir apprendre grâce au matériel dont nous disposons.

Lénaic PouliguenCet emploi me correspond car je suis un touche-à-tout. J’aime cette polyvalence, la variété des tâches qui me sont confiés et le fait d’apprendre à maîtriser différents équipements. J’avais, avant d’intégrer 3iS, un profil davantage orienté vers le spectacle vivant, et j’ai découvert, durant mon alternance comment me servir aussi de l’important matériel audiovisuel que l’on possède. Alors que je n’y connaissais pas grand-chose dans ce domaine à mon arrivée ! C’est l’avantage que j’ai d’avoir intégré une formation qui touche à tous les métiers, du simple road au câbleur système en passant par le pupitreur.

Je ne regrette pas mon choix car je constate chaque jour à quel point l’école est en pointe par rapport au matériel que l’on possède. Toutes les autres écoles n’ont pas autant d’équipements récents à leur disposition ! C’est pourtant primordial de pouvoir se former avec du matos à jour.

Ce que j’apprécie en plus dans ce milieu, ce sont les liens qui se créent entre professionnels d’univers différents : qu’ils soient techniciens du spectacle, intervenants en son, scénaristes, artistes, geeks, issus de « l’ancienne école » ou du monde numérique … C’est une des particularités de 3iS Bordeaux d’être la seule école dans la Région à réunir autant de talents liés au monde du divertissement. Tout ceci dans le quartier des Terres Neuves, où se trouvent également d’autres acteurs de ce que l’on appelle « l’économie créative ».

Pourquoi recommanderais-tu à présent 3iS ? Vers quel emploi aimerais-tu t’orienter à ta sortie ?

Je suis convaincu que 3iS est une bonne école car l’enseignement qui y est dispensé est riche. Et je constate qu’elle est très connue et reconnue dans le domaine du spectacle. C’est à la fois riche et agréable d’apprendre avec de vrais professionnels, passionnés par leur métier. D’autant que nos intervenants sont potentiellement de futurs collègues !

Après m’être rendu compte que mon profil n’était pas celui d’un gestionnaire, j’ai choisi de surtout développer mes connaissances et compétences « de terrain ». C’est-à-dire en me rendant apte à faire les choses : de la soudure au bricolage, en passant par l’électricité, les synoptiques des machines. Ou d’autres travaux d’entretiens du parc matériel, … J’aimerais continuer à faire que les choses fonctionnent pour permettent à ceux à qui elles sont destinées de les utiliser.

A l’issue de mes 2 ans dans cet établissement, je pense poursuivre ma formation par un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) d’accrocheur/rigger, afin, à l’instar des cordistes, de prendre encore un peu plus de hauteur dans le monde du spectacle 🙂

 


 

Vous souhaitez en savoir plus sur les débouchés de notre cursus « Technicien Spectacle & Evenementiel » ? Découvrez nos différentes Fiches métiers en Techniques du Spectacle  ainsi que des exemples de travaux de nos étudiants