Nikon Film Festival - Je suis le partage

Les films de nos étudiants au 9ème Nikon Film Festival

À la clôture des participations de la 9ème édition du Nikon Film Festival, plusieurs de nos actuels et anciens étudiants ont réalisé ou participé à un court-métrage sur le thème « JE SUIS LE PARTAGE » en moins de 2 minutes et 20 secondes, parmi les 1249 films inscrits.

Le Nikon Film Festival est un concours vidéo ouvert chaque année depuis maintenant 9 ans, à tous les amateurs ou professionnels du court-métrage. Le principe : réaliser un court-métrage de 140 secondes sur un thème donné, que ce soit une fiction, un film d’animation ou un récit historique. Chaque année, ce sont plus de 1000 candidats qui présentent leur créations dans l’espoir de remporter le Grand Prix du Jury ou bien un trophée dans l’une des neuf autres catégories : Prix CANAL+, Prix des médias, Prix de la mise en scène, Prix de la meilleure photographie, Prix d’interprétation féminine, Prix d’interprétation masculine, Prix du meilleur son, Prix des écoles et Prix du public. En plus des Prix, les lauréats remporteront des dotations financières, du matériel vidéo Nikon, des diffusions dans les cinéma MK2 ou CANAL+ ou des pass cinéma illimités.

Les films sont soumis aux votes du public jusqu’au 10 mars, afin de déterminer le lauréat du Prix du Public. Le 6 février, une pré-sélection de 50 films est annoncée et soumise au jury pour les délibérations du Grand Prix du Jury.

Les productions de nos étudiants

Chaque année, nombre de nos étudiants réalisent des courts-métrages, ou participent à un projet grâce à leurs compétences techniques dans différents domaines (image, assistanat réalisation, montage, production, scénario, chef opérateur, …). Félicien Forest, diplômé en spécialisation Image en 2017, avait d’ailleurs remporté le Prix des écoles cette même année, avec son court-métrage JE SUIS UNE DATE, revenant sur les événements tragiques survenus le 13 novembre 2015 à Paris, dans le quartier de son enfance.

Cette année ne fait pas exception, et nous vous proposons de retrouvez leurs courts-métrages sur les pages du concours listées ci-dessous :

JE SUIS AVEC TOI
De nos jours, une jeune femme reçoit un coup de son copain, le troisième ce mois-ci. N’arrivant pas à réagir, elle accepte une proposition: partager la violence qu’elle reçoit et sa douleur.

JE SUIS UN PREMIER BAISER
Nicolas jeune garçon de 18 ans va pour la première fois en boite gay. D’abord réticent et intimidé par ce lieu. Il va s’avérer être un lieu où Nicolas peut enfin exprimer qui il est.

JE SUIS EN COLOC
« Je suis en coloc » traite de la difficulté à avoir une intimité lorsque l’on partage notre appartement.

JE SUIS UN EMPLOYÉ MODÈLE <3
Et si, au lieu de vous faire passer un entretien d’embauche, on scrollait votre page facebook, histoire de voir si vous correspondez à « l’esprit d’entreprise » ?

JE SUIS UN BÂILLEMENT
Quand on s’ennuie dans une salle d’attente rien de mieux qu’un jeu communicatif pour se détendre.

JE SUIS THALES
Le partage, ça se partage.

JE SUIS UNE NUIT
« Je suis une nuit », c’est l’histoire de Max et Julie, deux jeunes adultes qui s’ennuient en soirée, chacun de leur côté. C’est en partageant la dernière bière de la soirée qu’ils vont apprendre à faire connaissance, et découvrir que le partage d’une bière représente bien plus que le partage d’une simple boisson.

NOTRE INSOUCIANCE
Une soirée, des débats, des jeunes qui veulent devenir adultes. L’insouciance est toujours là.

JE SUIS UNE ORANGE SANGUINE
La jouissance peut parfois frôler la frustration. A écouter de préférence avec un casque ou des écouteurs.

JE SUIS EN VACANCES
Trois criminels ont une affaire, deux d’entre eux ont kidnappé une femme pour percevoir une rançon. Le troisième homme arrive à l’appartement où ses associés ont emmené la victime. Mais il faut maintenant partager la rançon.

JE SUIS ENCORE LÀ
Paul et Florence sont nerveux. Ils vont rendre visite à Estelle, mais cette dernière les a oubliés… Si Florence est bien décidée à raviver la mémoire de sa mère, Paul aurait préféré ne pas venir voir sa grand-mère avec qui il pense n’avoir plus rien à partager. Pourtant, une réaction qu’il n’attendait pas va changer sa vision des choses.

JE SUIS AFFAME
Un zombie se met en quête de nourriture et réussit à abattre un humain, attiré par les bruits, d’autres zombies veulent se joindre à lui. Ce dernier refusera d’abord catégoriquement de partager sa proie, il finira néanmoins par comprendre que son comportement solitaire et égoïste pourrait mener les autres zombies à leur perte.

JE SUIS VOTRE FILLE
Jim et Marie sont divorcés depuis un an, il ne leur reste plus que Juliette en commun et à se partager…

JE SUIS PAS MORTE
Mamounette est proche de la fin, c’est l’occasion pour Roger, Josiane et Priscilla de se réunir pour aborder la question du partage de l’héritage…

JE SUIS SAUVAGE
Quoi de plus convivial qu’une après-midi à la terrasse d’un café pour renouer contact avec une vieille amie ? On partage les potins, les expériences, les souvenirs… la solitude ?

JE NE SUIS PAS PARTAGÉ
Dans une société marquée par le patriarcat et les inégalités qu’il engendre, le plaisir féminin est souvent mis au second plan. Inconsciente ou non, l’inégalité des plaisirs sexuels ne serait-elle pas le fruit d’un manque de partage ?

JE SUIS UN DINER
Après 17 ans, des amis devraient pouvoir tout partager ou presque…

JE SUIS OUBLIÉE
Aubrey, oubliée par son compagnon, va partager son dîner avec un invité un peu particulier.

JE SUIS LE BUTIN
Il est là. Réuni dans les rues de Paris on se l’échange, on se l’approprie, on se le dispute.

JE SUIS… UN BISOU
Tom attends depuis longtemps sa soirée en tête à tête avec Rachel. Mais le problème, c’est qu’il a un mauvais rhume. Comment réussir à l’embrasser à la fin de leur rendez-vous galant sans partager ses miasmes ?

JE SUIS TA PREMIÈRE AUDITION
Je suis ta Première Audition retrace le parcours de Victor, un jeune musicien terrifié à l’idée d’être écouté. Il va devoir se battre contre ses peurs pour enfin pouvoir partager sa passion aux autres.

JE SUIS UN BEAU MORCEAU
Dans la rue, Gabrielle se fait agresser. Là où la main d’un inconnu s’est posée, une marque en pointillés apparaît.

JE SUIS AUSSI PUBLIQUE
Un samedi, Laure et Inès se retrouvent avec leur camarades de classe chez un ami pour une soirée. Grisées par l’alcool, elles s’éclipsent dans l’une des chambres à coucher. Alors qu’elles ont oublié tout ce qu’il se passe autour d’elles, elles reçoivent une vidéo qui les ramène brusquement à la réalité. Un des jeunes les a filmées pendant leurs ébats. Face à une telle situation, les deux jeunes filles ont des réactions radicalement différentes.