Interview de Stéphane Lamy, directeur pédagogique de 3iS

Stéphane Lamy, directeur pédagogique de 3iS répond à nos questions sur la filière Cinéma & Audiovisuel de 3iS.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Stéphane LAMYJ’ai débuté par des études scientifiques avec l’objectif d’être acousticien mais ma passion pour la musique et le cinéma m’a conduit à rechercher une formation plus axée sur la technique et la création sonore, j’ai ainsi intégré 3is à ses tout débuts, en 1990 !

J’ai ensuite travaillé en tant qu’intermittent dans différents domaines et différentes structures : Sonorisation concert et théâtre, tournage TV et Cinéma, post-production son pour la télévision et la radio, pendant une douzaine d’années avant d’être recruté par 3iS pour diriger la filière Son dans un premier temps, puis en tant que directeur pédagogique.

En quelques mots, pouvez-vous présenter la filière Cinéma et Audiovisuel de 3iS  ?

tournage série 3iSLa première année de formation est un tronc commun qui permet à nos étudiants d’acquérir toutes les compétences de base inhérentes aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel.

Ils s’orientent ensuite dans les différentes spécialisations accessibles à partir de la seconde année : l’écriture et la réalisation, la production, le montage, la prise de vue et la lumière, le journalisme audiovisuel, l’assistanat de réalisation et le scripte, pour le cinéma, la télévision, le Web et la radio.

Le spectre des métiers est très large à la sortie de l’école car chacune de ces spécialisations est très complète et offre de nombreuses possibilités d’insertion.

Ce Bachelor Cinéma & Audiovisuel est validé par un diplôme visé Bac+3 par l’État et pourra également être suivi en anglais à partir de la rentrée prochaine. Dans son prolongement, les étudiants peuvent ensuite intégrer le Master of Arts Écriture & Réalisation, si bien sûr ces métiers correspondent à leur projet professionnel.

Quelles sont les spécificités de l’enseignement à 3iS ?

Nos cursus sont construits sur un équilibre entre les savoir-faire techniques et le développement de la créativité artistique de nos étudiants, et trouvent leur finalité dans de véritables mises en situation professionnelles qui dépassent de très loin le cadre d’un simple exercice scolaire.

Ils réalisent de A à Z des produits audiovisuels de plus en plus complexes tout au long de leur formation pour atteindre un niveau professionnel en fin de cursus (court-métrages, documentaires, spots publicitaires, clips …).

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant souhaitant s’orienter vers les métiers du Cinéma et de l’audiovisuel ?

D’être le plus curieux possible de toutes les formes d’expression artistiques et du monde d’aujourd’hui, car le cinéma n’est qu’une « fenêtre sur le monde » qui nous parle de nous sur grand écran.

Ce sont des métiers qui nécessitent une grande rigueur et une véritable technicité, au service de la création et d’une vision artistique, je ne peux donc que recommander aux futurs étudiants de multiplier les expériences pratiques qui révéleront leur passion.