synlab

Semaine intensive pour les filières Jeu vidéo et Animation 2D/3D

Du 20 au 24 mai dernier, les étudiants en 3e année des filières Jeu vidéo et Animation 2D/3D ont répondu à deux appels à projet d’entreprises. L’objectif était de créer des vidéos d’animation pour la société Sonis, qui commercialise le KinoMo, et les laboratoires Synlab.

Le cinéma en mode « holographique »

21 étudiants, en option 3D des filières Jeu vidéo et Animation, ont relevé le challenge proposé par Sonis. L’entreprise leur proposait de réaliser des animations pour son dispositif KinoMo.

Le KinoMo, qui prend la forme d’un ventilateur, permet de présenter des visuels (fixes ou animés) qui semblent flotter dans les airs. Ce rendu type holographique est possible grâce aux pales de l’appareil, équipées de barres de LED, qui tournent à grande vitesse.

Par équipe de 2, les étudiants avaient une semaine pour produire des animations sur les thèmes suivants :

  • la carte de fidélité cinéma dans tous ses états
  • le cinéma

Toute la durée du challenge, un KinoMo était mis à la disposition des élèves pour tester leurs productions. Ils pouvaient également travailler 24/24h si besoin, suivis par un professeur en animation.

L’équipe composée de Garance Giligny et Florian Thermea remporte le challenge :

Présenter la biologie médicale en 1 min 30

Au même moment, les étudiants en option 2D des filières Jeu vidéo et Animation travaillaient sur une vidéo pour le groupe de laboratoires Synlab. L’objectif était d’expliquer, en 1 min 30, les apports de la biologie médicale à chaque individu.

Pour mener à bien ce projet, Synlab a communiqué aux étudiants un scénario et des contraintes techniques en début de semaine. Parmi celles-ci :

  • inclure des personnages animés
  • limiter la présence de texte à l’écran
  • travailler autour d’une musique, sans paroles

Les 14 étudiants en option 2D ont travaillé en une seul grande équipe sur ce projet, organisés comme une chaîne de production. Design des props, du décor, des personnages ou encore animation et compositing : chacun avait un rôle bien défini durant la production de cette vidéo.

Ravi par le résultat final, Synlab destine la vidéo à une diffusion dans les salles d’attente de ses laboratoires de biologie médicale.