Interview d’Alain Di Gennaro, référent de la filière Motion Design / Scénographie

Alain Di Gennaro, référent de la filière Motion Design / Scénographie, répond sur ce Bachelor proposé sur le campus parisien de 3iS.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

J’ai toujours eu envie d’être créatif et je dessine depuis mon enfance. Ayant intégré une société qui concevait les premiers ordinateurs graphiques, j’ai fait mes premières animations et démonstrations. J’ai pu côtoyer rapidement le milieu du dessin animé, de la bande dessinée puis celui de la télévision. Après une école d’audiovisuel à Valencienne, j’ai commencé à me perfectionner en illustration et à aborder les différentes étapes de la production en fiction animée.

Arrivé à Paris, j’ai fait mes armes en atelier créatif et en agence de pub. Puis vinrent les premiers films en tant que réalisateur. Mon désir était de rester au contact des planches à dessins et des tablettes. J’ai vécu l’essor de l’infographie en acteur et je suis passé de 12 à 32, 164, et enfin des millions de couleurs. J’ai eu la chance de jouer dans la cour des grands, de participer à des habillages d’antennes en France et à l’étranger, de concevoir des pubs et des génériques d’émissions, de fictions ou de documentaires…

Quel que soit le média, la petite touche d’élégance et le ressenti graphique ont été les moteurs de mon évolution dans ce métier, qui se réinvente sans cesse. J’ai abordé les différentes strates de la création numérique en concevant des logotypes, des visuels, des plateaux, des projections sur de l’évènementiel et des génériques. Le Motion Designer est un artiste polyvalent : il raconte une histoire en animation et utilise plusieurs techniques et logiciels pour servir une idée. Il travaille en collaboration avec des producteurs, journalistes, réalisateurs ou des directions artistiques. Il sait aussi gérer les projets en solo ou en équipe.

Pouvez-vous nous présenter les objectifs de la 1re année en Motion Design / Scénographie ?

La première année est une étape primordiale. Elle doit amener l’étudiant à prendre conscience de son talent et à le développer. Cela passe par des apprentissages de bases sur le dessin et la perspective. Aborder les logiciels et entreprendre une démarche créative sur des logotypes, des visuels et illustrations.

Il doit aussi comprendre l’univers dans lequel il va évoluer et se familiariser avec les techniques de narration, la sémiologie et la culture inhérente à ces différents métiers de l’image et du son. Il doit également se projeter en trois dimensions pour apprivoiser les fondements du volume.

Un conseil pour vos futurs étudiants ?

Premier conseil : ne pas attendre pour tailler ses crayons et dessiner.

Allez visiter les musées et expositions de peinture, sculpture ou installations.

Élargissez votre culture artistique : livres, films, sites internet…

Racontez des histoires quel que soit le média : photos, textes, BD, vidéo, son…

Testez vos créations auprès de votre entourage et commencez une démarche créative.